Haski, paralysie faciale :

Haski, S.F de 10 ans présente un défaut de sécrétion lacrymale. Son œil droit est à demi clos et de plus en plus sec. L’ulcère de la cornée existe, l’œil devient blanc et la vision semble compromise. Les troubles sont survenus brutalement il y a environ 2 mois. Le vétérinaire qui a diagnostiqué une paralysie faciale droite n’est pas optimiste sur l’évolution. La paralysie faciale est très rare chez le cheval. Sa propriétaire lui applique 2x/jour des larmes artificielles pour réhydrater l’oeil avec un traitement pour l’ulcère et le met au box. Son oreille droite et le côté droit de sa bouche pendent et manquent de tonicité. Il a des difficultés à mâcher.

Le Samedi 5 Mars 2005, je lui pratique une séance d’ostéopathie crânienne.
Le Dimanche 6 Mars, j’appelle la propriétaire. Elle est ravie de constater un net changement. Son cheval recommence à cligner de loeil et ce dernier est beaucoup plus mobile.
Le Mercredi 9 Mars, je travaille de nouveau sous ostéopathie crânienne.
Le Samedi 19 Mars, je vérifie mon travail.
Le Dimanche 20 Mars, j’appelle la propriétaire et nous décidons de contacter le vétérinaire. A son arrivée, il lui propose de le remettre au pré. Après examen, il constate que la paralysie faciale a bien récupérée et que le cheval a retrouvé entièrement ses facultés.

L’ostéopathie s’attache donc à toutes les régions du corps du cheval, aussi bien le crâne que les viscères en souffrance.

Clin doeil du propriétaire : «Je croyais vraiment que loeil de mon cheval était condamné mais grâce à des manipulations tout en douceur, Hasky a récupéré progressivement sa vision et sa symétrie faciale. Ce n’est aujourd’hui qu’un mauvais souvenir. Il a complètement récupéré, même son oreille qui est restée longtemps pendante.

Un grand merci à Alexandra Morel. 69, St Genis Laval.»

Répondre